Gilliatt

A la recherche d’un fil pour tricoter un gilet pour l’homme, j’ai découvert la Gilliatt de De Rerum Natura. C’est un fil 100% mérino, et chose rare, les moutons sont élevés en France dans les Alpes de Haute-Provence et dans la Creuse « dans le respect des hommes et des moutons » dixit l’étiquette. J’apprécie ce côté éthique. Surtout depuis que j’ai lu un article, sur le blog de OhMyLaine concernant les conditions d’élevage des moutons en Australie.

gilliatt 2

Il n’y a que 3 coloris car les fils ne sont pas teints. La différence de coloris est obtenue par un savant mélange entre la laine blanche et la laine brune. Les couleurs sont donc très naturels, j’adore …

gilliatt 12 gilliatt 10

Ce fil est très agréable à tricoter. Ce qui est extraordinaire c’est qu’il est à la fois rustique (il y a quelques bouts de pailles !!) et moelleux. Il se tricote avec des aiguilles 4,5 – 5,5, c’est donc un fil worsted parfait pour des projets qui avancent vite. On obtient des points réguliers et un tricot bien gonflé.

Au final, vous aurez compris que je suis devenue fan de la Gilliatt. Je n’en avais entendu que du bien, et je confirme c’est un fil que j’apprécie beaucoup. D’ailleurs j’ai un projet en cours pour l’homme, Strönd de Stephen West, et un autre projet de prévu pour moi (mais de tout ça, je vous en parlerai un autre jour …).

Publicités